Norman Foster, L’architecte High-tech

@Norman Foster Fondation

Né le 1er juin 1935 à Manchester, Norman Foster est reconnu aujourd’hui comme l’un des représentants de l’architecture Higth-tech.

Après avoir arrêté ses études à 16 ans pour entrer dans la vie active, il sera finalement diplômé en urbanisme à l’université de Manchester puis d’un master en architecture dans la prestigieuse université de Yale. Durant ses études, il se lie d’amitié avec Richard Rogers avec qui il monte sa première agence d’architecture Team 4 qui durera 4 ans. 

En 1967 Norman Foster est de retour en Grande Bretagne où il ouvre avec sa femme le cabinet Faster Associates. Il se crée un nom dans le monde architectural grâce à sa signature stylistique « exprimée dans le verre et l’acier, avec des surfaces polies » (Treccani).

@ Nigel Young

En 1974 l’architecte se lance dans la conception du Centre Sainsbury pour les arts visuels situé sur le campus de l’université d’East Anglia à Norwish. L’architecture du bâtiment lui offre l’attention des critiques internationales alors qu’il est encore que peu connu. Le musée juché sur une pente est composé d’une grande façade vitrée laissant visible le squelette de la structure. De l’intérieur, le bâtiment donne l’impression d’être intégralement ouvert ce qui résulte de la lumière naturelle que sa structure en verre lui donne.

En 1993 le cabinet d’architecte se lance dans la construction du carré d’art de la ville de Nîmes. Norman Foster a pour projet de s’inspirer des codes de la ville tout en lui apportant de la modernité. L’extérieur du bâtiment reprend les codes architecturaux de l’antiquité. Sa forme est rectangulaire, et sa façade principale a pour découpage 2/3 plein -1/3 vide. L’architecte anglais laisse sa signature grâce aux matériels utilisés. L’ossature du bâtiment est composé de béton et de métal tandis que l’habillage est fait de verre.

En 2017 l’architecte clôture l’un de ses plus grands chantiers commandé par Steeve Jobs : l’Apple Park. Situé à Cupertino en Califonie, l’édifice de 260 000 mètres carrés de surface sur un terrain de 70 hectares a pour but d’accueillir plus de 12 000 salariés. Son design circulaire, est à la fois minimaliste et spectaculaire.

@Carles Rabaca

Ses murs principalement composés de verre offrent une vue sur sa couverture végétale qui constitue 80 % du projet avec près de 9 000 arbres plantés et donnent une impression de monde sans limite. Son toit équipé de panneaux solaires lui permet de fonctionner intégralement à l’aide d’énergies renouvelables. 

@ Severine Stalder

Avec plus de 700 salariés et des bureaux dans le monde entier, Foster + Partners est aujourd’hui  l’un des plus grand cabinet d’architectes actuel.

Connu pour son attrait envers les nouvelles technologies, l’architecte n’a cependant jamais aimé l’étiquette « High-tech » qu’on lui attribuait et déclare: « Depuis que l’homme est sorti des cavernes, il a été à la pointe de la technologie en repoussant toujours les limites. La technologie fait partie de la civilisation et être contre la technologie serait comme déclarer la guerre à l’architecture et à la civilisation elle-même »


Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le :